Tom STOCKER, représentant l’univers d’Harry POTTER !

crédit photo Bartosch Salmansk

 

 

« Mais n’oubliez pas, on peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres.

Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière ».

(Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore)

 

Rencontre avec Tom STOCKER, représentant l’univers d’Harry POTTER !

Par Aurélia Perrin.

 

Ce jeune et dynamique entrepreneur a débuté son cursus professionnel dans les métiers manuels. Il fut Compagnon menuisier ébéniste. Par la suite, il s’est tourné vers les pompiers, car il voulait s’orienter vers les métiers de la sécurité. Il a donc passé un diplôme HSE (Hygiène Sécurité Environnement), puis a obtenu un poste à responsabilités dans une grande entreprise de la région où il fut chargé, en partenariat avec sa ligne hiérarchique, de la mise en place d’un contrat de sécurité incendie pour le compte d’un grand client du milieu industriel.

Passé un certain temps, Tom ayant fait le tour du poste, il commence à réfléchir…. à cette idée toujours dans un coin de sa tête…

Cette idée d’ouvrir une boutique Harry POTTER & son Univers, car il n’y en avait pas de ce genre en France.

Pendant que cette idée faisait son chemin, des boutiques sur ce thème se sont ouvertes en France.

Tom a essayé de contacter les personnes qui s’étaient engagées dans cette voie, mais il s’est heurté à la réticence de ceux qu’il pensait être ses futurs confrères.

Puis ce fut la visite des studios Harry POTTER à Londres. Tom pu constater que ce phénomène touchait toutes les tranches d’âges, que la magie opérait sur tout le monde !

« Il y avait quelque chose dans leur regard qui matchait ! Une émotion que je pensais être le seul à connaître ! ».

Et ce fut le déclic !

Vînt alors la demande de rupture conventionnelle avec son employeur, qui a soutenu le projet !

Après un dépôt de dossier auprès de « Initiative Sud Alsace » (prêt d’honneur à taux zéro) et un avis plus qu’encourageant, Tom s’est dit « ok, on fonce ! Le projet est viable ! ».

« Je me suis senti rassuré et soutenu. La Chambre de Commerce et d’Industrie m’a beaucoup aidé pour monter ce projet. Elle fut un facteur clé ».

Et le projet fut lancé.

De l’idée à la création, de la création à l’action.

 

 

Bonjour Tom !

Absolument ravie de faire votre connaissance ! Un peu de magie et de fantaisie dans ce monde de Moldus, disons … pas mal perturbé ces derniers temps… !

Je viens d’exposer le parcours qui vous a amené à vous lancer dans cette belle aventure.

Je vous laisse nous raconter la suite du lancement de projet.

 

« En juin 2019, j’ai trouvé mon local. A partir de là, nous nous sommes lancés dans les travaux jusqu’à fin octobre. Mon expérience « compagnonnique » m’a beaucoup aidé, en plus de mon expérience dans la mise aux normes des E.R.P (Etablissements Recevant du Public) en matière de sécurité et d’accessibilité : le côté administratif a été facile pour moi ; j’ai pu tout gérer moi-même. »

 

« La seule inconnue fut la partie commerciale : j’ai dû me lancer dans l’arène !  Ce que je souhaitais avant tout, c’est que le public se sente à l’aise dans une ambiance chaleureuse et qu’un lien de confiance puisse rapidement se créer. Tout se joue sur l’accueil ! ».

 

« Quelques mois plus tôt, une boutique s’est ouverte dans la région. Ça m’a permis de voir plusieurs aspects importants dont la décoration, primordiale pour moi. Sur ce point, j’ai pu tirer quelques leçons car malgré tout, dans la peau du client, je n’ai pas ressenti l’ambiance, le concept Harry POTTER ».

« Ce que je voulais, c’est instaurer un concept justement ! Je voulais qu’en passant la porte de ma boutique, on se dise « ça y est, on y est ! » ».

 

La boutique est absolument incroyable ! D’où proviennent les éléments de déco ? Quelle inspiration ?

 

« Il y a beaucoup de récup’ ! Beaucoup d’éléments chinés, d’accessoires mobiliers. Le chiné donne un vécu à l’ensemble bien plus authentique ».

« Mon inspiration provient essentiellement des  boutiques situées de l’autre côté de la Manche. Je trouve leurs concepts stores plus élaborés que ce que l’on peut trouver chez nous. »

 

Ce décor reflète-t-il votre imaginaire, ce que vous aviez en tête ?

 

« Absolument ! Ce décor, c’est vraiment ce que j’avais en tête depuis le début ! ».

 

Des petites fées vous ont aidé à mettre en place ce rêve ?

 

« Mes proches m’ont énormément aidé. On a dû apprendre tous les corps de métiers, on a pu et dû s’adapter au fur et à mesure. C’est vraiment NOTRE local, Et les clients le ressentent ! »

« Un point primordial sur lequel je veux insister : même si je suis le gérant, c’est grâce à l’aide de tout le monde que j’y suis arrivé. Sans cette cohésion, cet esprit de groupe, on ne serait pas arrivé là où on en est ! ».

 

 

Votre concept propose aussi une petite aventure….sucre !

Pourquoi une pâtisserie ? Pour la magie du sucre ?

 

« Pourquoi la partie pâtisserie ? Eh bien cela permet aux visiteurs de se dire « je vais dans mon univers, je me pose et je profite du moment ! ». On a touché plus de 500 personnes lors du premier jour : autant de fans d’Harry POTTER que de locaux qui venaient juste boire un café. J’avais envie de permettre aux gens de se poser, de se couper de leur univers ».

 

Dites-nous en plus sur ce bonheur sucré !

 

« Nous travaillons avec une pâtisserie locale « Aux délices de Sausheim ».

Je me demandais s’il fallait proposer des produits Harry POTTER ou traditionnels. Je suis parti sur le traditionnel pour permettre à tout le monde de trouver son bonheur. Par exemple, les grands-parents accompagnant  leurs petits-enfants et qui ne sont pas forcément fans, pourront aussi passer un bon moment hors Harry POTTER, et se régaler avec une bonne pâtisserie ! ».

 

Quelles sont les pâtisseries phares ?

 

« Nous proposons des tartes à la rhubarbe meringuées, des éclairs, chocolat et vanille, des mille-feuilles, des tartes au butternut, entre autres ! Tous les produits sont frais. Nous proposons également des thés et cafés de qualité : nous travaillons avec les « jardins de Gaïa » pour les thés et «1924, Un monde de café » pour le café ».

 

Vous proposez également un « Polynectare » : kezako ?

 

« C’est un clin d’œil à la saga ! Il s’agit d’un jus frais, avec des fruits et légumes de saison. Ce jus est fait à la demande, avec une centrifugeuse, pour préserver toutes les qualités des produits et est garanti sans poils ni cheveux ».

 

Parlons produits !

 

Comment choisissez-vous vos produits ? D’où viennent-ils ?

 

« Ce qui m’a aussi motivé à me lancer, c’est après la prise de contact avec les fournisseurs. J’ai décidé d’être et de rester indépendant, je ne suis pas franchisé. Je peux donc choisir mes fournisseurs et mes produits. Je ne travaille qu’avec des fournisseurs qui ont une licence WARNER BROS ».

 

Comment choisissez-vous vos réassorts ? Avez-vous des pièces particulières ?

 

« Nous élargissons notre gamme tous les jours et nous avons tous les produits imaginables !

Nous essayons d’avoir un turn-over rapide sur les produits, des pièces numérotées, pour pouvoir toucher les collectionneurs. Nous avons aussi des objets de collections, de belles pièces. A venir découvrir dans « Mon Univers »… ! » .

 

 

 

 

Votre boutique propose aussi des animations, des animations à thème. Vous pouvez nous expliquer ?

 

« Pour le lancement de la boutique, nous avons mis en place un jeu de piste. Il s’agissait, pour les participants, de parcourir la ville, les endroits dédiés et les musées partenaires. Cela nous a permis de planter le décor et la boutique ! ».

 

« Au mois de février, nous avons également participé à la nuit des livres Harry Potter, c’est un événement national proposé par Gallimard pour lequel nous nous sommes mis en partenariat avec deux librairies de Mulhouse, « Le Liseron » et « Le Temple d’Inari », avec qui un grand jeu de piste avec plusieurs activités a été organisé pour le plaisir d’une centaine de participants ! ».

 

« Nous organisons  même des soirées projections : 1 fois par mois, nous organisons une soirée où nous projetons un film. C’est une soirée privée, en petit comité, 25 personnes maximum. Nous proposons une carte de boissons, de petits plaisirs sucrés mais aussi salés, pour cette occasion. Même les tickets d’entrées sont personnalisés ! ».

 

 

 

 

Pour la suite….

Comment faire perdurer l’engouement depuis la fin de la saga Harry POTTER ?

Comment étendre et recruter de nouveaux…apprentis sorciers ?!

A la base, c’est un effet de mode ! La mode passe, certes, mais elle revient !

Qu’en pensez-vous ?

 

« Cela fait 2 ans que cet effet de mode Harry POTTER a retrouvé un nouveau souffle auprès des plus jeunes ! Ça paraît incompréhensible ! Mais c’est sûrement lié à la saga des « Animaux Fantastiques », saga pleine de clins d’œil à Harry POTTER. Cela a permis de remettre Harry POTTER sur le devant de la scène. Les « Animaux Fantastiques » ont permis de relancer la dynamique : les sagas touchent tellement de monde que ça ne peut pas s’estomper ! ».

 

Votre avis sur un tel engouement ? Cela va d’ailleurs au-delà de la simple saga !

 

« La saga Harry POTTER a 20 ans ! On attendait le prochain opus avec impatience, jusqu’au dernier. Cette saga a duré tellement longtemps, puis plus rien ! Avec la sortie des « Animaux Fantastiques », on a cassé cette frustration, on a pu retrouver cette magie ! D’ailleurs, il y a même des écoles qui se basent sur l’esprit Harry POTTER pour motiver les élèves à s’investir ! ».

 

Auriez-vous un partenariat souhaité ? Une rencontre de rêve ?

 

« Je souhaite garder mon indépendance, alors au-delà du partenariat, je parlerais plutôt de personnes à rencontrer. Mon rêve c’est de faire rêver ! Alors bien sûr, rencontrer JK Rowling… serait le rêve ! ».

 

Parlons un peu de vous… Tom côté moldu !

 

Ce qui vous passionne ?

« La moto et les sports automobiles ! La sécurité et les pompiers ! Je suis Sapeur-Pompier Volontaire depuis des années ».

 

Ce qui vous ennuie ?

« L’ennui ! L’ennui m’ennuie! (rires). Rester statique aussi ! Et la politique ! Oui, la politique m’ennuie(rires) ».

 

De quoi avez-vous besoin ?

« d’amour et de reconnaissance ».

 

De quoi avez-vous envie ?

« De réussir et de faire plaisir ».

 

Quelles sont vos valeurs ?

« Loyauté, détermination, courage, audace ! ».

 

Qu’est-ce qui vous rebute ?

« Les mensonges et l’égoïsme ».

 

Qu’est-ce qui vous inspire ? Quelle est votre ligne de conduite ?

« La cohésion sociale : le lien se crée et se garde ; on se serre les coudes et tout ira bien ! ».

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Un peu de féérie, parlons magie…parlons de Tom, côté sorcier !

Attention, partie pour les avertis et les initiés !

 

Quel choix souhaiteriez-vous du Choixpeau ?

« Gryffondor pour la raison, Serpentard pour le cœur ! Chaque maison a ses valeurs. D’ailleurs, les 4 maisons sont bien représentées par nos clients ».

 

Quel pouvoir aurait votre baguette ?

« Enlever la douleur. Qu’elle soit physique ou psychologique ».

 

Que demanderiez-vous à trouver dans « la salle sur demande » ?

« Trop de possibilités ! Je ne saurais pas quoi demander ! Mais ce que je ne demanderais pas, c’est quelque chose qui pourrait tuer ».

 

Quelle est votre formule magique ?

« ACTIO ! Mon petit côté fainéant, pour chercher des objets ou pour pallier mon côté tête en l’air ! (rires) ».

 

Si vous étiez… Un objet magique ?

« Le déluminateur ! Il permet de retirer ou de créer de la lumière, c’est réconfortant ! ».

 

Un livre ?

« Les contes de Beedle le Barde ».

 

Une bêtise ?

« Toutes celles des frères Weasley ! ».

 

Un secret ?

« Pourquoi pas un horcrux ! ».

 

Un personnage d’Harry POTTER ?

« Sirius Black. D’apparence sombre et mystérieuse, mais loyale et d’un grand cœur”.

 

Un adage à nous conseiller ?

« Réussir à décrocher, profiter du moment. Se couper de tout, souffler… ! ».

 

Le mot de la fin…. ?

« NOX ! » (Nuit !).

 

Merci Tom, pour cette parenthèse enchantée et ce moment de magie… !

 

The End…

 

Mon Univers…la boutique. Par Aurélia Perrin.

Leave Your Comment

Your email address will not be published.*